September 22, 2017

Le 27 juillet sera une date importante pour Antoine Fermon : le Nordiste participera, à Dunkerque, aux championnats de France Freestyle 2015. Un beau symbole, un an après sa grave blessure au genou gauche en marge du PKRA Dakhla qui l’avait éloigné de la compétition. Mais Antoine Fermon ne s’alignera pas que pour le geste: le médaillé de bronze des « France » 2013 (et champion d’Europe Junior la même année) aura de solides ambitions dans dix jours, chez lui. Interview !

.

A lire aussi :  Julien Leleu : « Ma saison est terminée » (interview)

.

Kitenews.fr : Antoine, on t’imagine heureux de participer au France, c’est la fin d’un cauchemar ?
Antoine Fermon : Je suis en effet heureux, mais je ne vois pas cette blessure comme un cauchemar. Elle représente à mes yeux une expérience, que beaucoup de riders connaissent, et cela m’a permis de revenir encore plus fort. Je suis plus solide mentalement mais cela dit, le fait d’avoir été blessé ne m’empêche pas d’être aussi foufou qu’ avant… bien au contraire !

Kitenews.fr : Qu’est ce qui a été le plus difficile durant ces 12 mois d’arrêt ?
Antoine Fermon Le plus dur pour moi était tout simplement de ne pas pouvoir kiter, car je pratique ce sport en compétition mais aussi et surtout car le kitesurf est ma grande passion. Un an d’arrêt, c’est très long et le kite m’a énormément manqué… C’est pourquoi je passe à présent mes journées à l’eau !

.

Antoine Fermon entraînement freestyle

Antoine Fermon entraînement freestyle à Wissant, fin juin.

.

Kitenews.fr : La blessure a t-elle changé ta façon de rider ?
Antoine Fermon : Oui carrément, car le fait de ne pas avoir ridé pendant un petit bout de temps, m’a permis d’apprécier encore plus chaque moment que nous offre le kite. Je pose des tricks plus compliqués qu’avant, je réussis pas mal de nouvelles figures avec quelques double pass des deux côtés qui procurent de trop bonnes sensations… J’ai retrouvé 100% de mon freestyle mais chuuuut, sinon mes potes Val (Garat), Louis (Hutter), Hugo (Guias), et Paul (Serin) vont encore plus déchirer au championnat de France !! (rires) Je plaisante bien sûr, on s’entraîne de temps en temps ensemble et c’est de la balle !

Kitenews.fr : Comment t’es-tu préparé pour ces France ? On t’as vu t’entraîner très dur récemment, à l’Almanarre et à Wissant par exemple…
Antoine Fermon Je m’entraîne souvent du côté de l’Almanarre, de Wissant et Quiberon, de temps en temps à Hourtin avec mon pote Théo de Kitaddict. .. En ce moment, je suis à Maurice où je me prépare à fond pour le France. Mon entraînement de kite consiste à enchaîner chaque jour des heats, tout seul ou avec (Robinson) Hilario, en mettant tout simplement le chrono pour le temps du heat ! En dehors de ça, comme je n’aime pas trop la salle de sport, je m’entraîne en faisant du surf, du skate, du vélo et du paddle.

.

Antoine Fermon entraînement freestyle

Antoine Fermon entraînement freestyle

.

Kitenews.fr : As-tu un peu de pression avant Dunkerque ou, au contraire, es-tu totalement relax ?
Antoine Fermon : Je n’ai jamais vraiment ressenti de pression avant une compétition. Je vais forcément là-bas pour faire du mieux que je peux, comme tout le monde, donc pas de stress…. A part 3 minutes avant mon heat, quand le drapeau rouge du heat d’avant tombe !

Kitenews.fr : Quels riders aimerais-tu affronter au championnat de France ?
Antoine Fermon : Je veux avoir les meilleurs adversaires possibles, car si je fais une bonne place je veux la mériter !

.

Antoine Fermon, troisième du championnat de France Freestyle 2013

Antoine Fermon, troisième du championnat de France Freestyle 2013

.

Kitenews.fr : Quels seront justement tes objectifs ?
Antoine Fermon : Mon objectif est de terminer premier, je te l’avoue ! Je pense que cela est possible, mais il va falloir rider hyper bien car les autres rident également au taquet… Val, moi et mon pote Leleu qui ne sera malheureusement pas là, nous avons l’objectif de détrôner Paul !!

Kitenews.fr : Un dernier mot ?  
Antoine Fermon : Petit message pour mon pote Julien Leleu alias « levrette » pour les intimes ! Tout ce qui ne tue pas rend plus fort mon frère, tu verras c’est chiant la rééducation et tout le tralala, mais fais ça au top et tu renavigueras comme un porc ! Et je rajoute juste : I love my familly et Big up à mon petit frère (Théo, présent au récent championnat du monde Freestyle Junior, ndlr) qui performe énormément à l’age de 13 ans en kite, et qui va devenir un des plus grands champions d’ici quelques années !

En guise de dessert, une session training d’Antoine Fermon à l’Almanarre, le mois dernier :

.

nicolas arquin

No Comments