November 19, 2017

Interview de Julian Krikken, vice-champion de France Freestyle Junior 2015

Julian Krikken, 18 ans, aura été l’un des grands animateurs du championnat de France Freestyle, chez les juniors garçons. Le rider de Montauban a signé le record de la remontée de tableau en double élimination, se hissant jusqu’en finale de sa catégorie et décrochant une belle deuxième place. Avec une autre récompense à la clé : comme Laura Jaubert, Julian Krikken a remporté, pour sa combativité, un séjour d’une semaine à l’Ile Maurice, au BluMarine Attitude Hôtel. Le jeune kitesurfeur nous dresse le bilan de sa compétition !

.

A lire aussi : Championnat de France Freestyle 2015 : Nicolas Delmas titré en juniors

A lire aussi : Laura Jaubert : « Une belle quatrième place ! » (interview)

.

Kitenews.fr : Julian, quels étaient tes objectifs en arrivant à Dunkerque ?

Julian Krikken : Je voulais aller le plus loin possible dans le tableau, et assurer le podium. C’est en effet ma dernière année en Junior, je disputerai les championnats de France 2016 en senior. Je vais devoir m’entraîner dur pour décrocher un résultat dans cette catégorie. Je suis donc content d’être arrivé deuxième ici à Dunkerque, c’est mon premier podium dans cette compétition. Nico Delmas a un sacré niveau, il mérite vraiment son titre de champion de France Junior.

.

Julian Krikken Championnat de France Freestyle 2015

Julian Krikken, vice-champion de France Freestyle Junior 2015

.

Kitenews.fr : Comment as-tu vécu la journée de simple élimination ?

Julian Krikken : Pas bien du tout car j’ai perdu mon premier heat (face à Nathan Sicallac), je ne sais pas ce qui s’est passé… A mes yeux, ce n’était pas acceptable d’être éliminé si tôt. J’ai vraiment mal ridé lundi. Du coup, je me suis posé et je suis retourné mardi à l’eau avec une plus grande détermination, pour disputer la double. C’était une seconde chance… J’avais davantage envie de gagner, alors que j’étais presque endormi dans la simple.

Kitenews.fr : Pas trop dur physiquement d’accumuler les heats ?

Julian Krikken : J’ai en effet disputé… (il compte) 7 duels d’affilée en double (victoires contre Oscar Perrineau, Romain Giuliano, Lucas Ferreira, Thomas Lantoin, Arthur Guillebert et Lucas Vergez, défaite face à Nicolas Delmas). Ce n’était pas facile car les différents heats se sont enchaînés très très vite. Je remontais au vent, et ça repartait directement… Il y a eu également une contestation (d’Arthur Guillebert, suite à un trick valide non comptabilisé), j’ai alors dû recommencer deux heats aujourd’hui (mercredi). Je ne l’ai pas très bien vécu, mais j’ai rapidement décidé de ne pas penser négativement, et d’accepter le choix des juges. Nous avons bénéficié de davantage de temps de récupération pour cette fin de tableau juniors, le vent soufflait moins fort mais il était plus stable. J’ai pu envoyer de meilleurs tricks que lors de la simple, où le vent off shore, le clapot et le courant ne permettaient pas de replaquer les plus grosses figures de notre répertoire.

.

Julian Krikken Championnat de France Freestyle 2015

Julian Krikken au championnat de France Freestyle 2015

.

Kitenews.fr : Tes frères Robin et Arthur ont également concouru en Junior…

Julian Krikken : Oui nous avons les mêmes activités et c’est plutôt cool, mon père ne doit pas jongler entre différentes destinations ! On est tous réunis sur les compétitions, c’est bien de partager une passion et la pratique d’un sport. Sur ce championnat, mes frères ont d’ailleurs eu un heat l’un contre l’autre (victoire de Robin au premier round), c’était sympa ! Ils sont encore jeunes, ils doivent progresser pour réussir à remonter dans les tableaux. Nous commençons à partir en trips ensemble dans des coins ventés, comme Rhodes, on s’investit de plus en plus dans le kite.

Kitenews.fr : Un dernier mot ?

Julian Krikken : Merci à North Kiteboarding, car j’ai eu la chance cette année d’être sponsorisé par cette marque, et cela aide pour avoir du bon matos !

.

nicolas arquin

No Comments