Le Championnat d’Europe TT a pris fin à Gizzeria ce week-end, avec 112 riders de 21 pays différents réunis sur le spot d’Hang Loose Beach. Au menu de ces « Europe », des slaloms à élimination directe et trois catégories : U19 Filles, U19 Garçons et Open.

Chez les filles, au terme des 5 éliminations disputées (une discard), c’est l’Espagnole Nina Font Castells qui a remporté la compétition, devant l’Américaine Daniela Moroz et l’Allemande Alina Kornelli. Etant Américaine, Daniela Moroz ne rentre pas dans le classement et c’est donc Kornelli qui prend la deuxième place, devant l’Italienne Isotta di Domenico.

Championnat d’europe TT U19 Femmes

Chez les U19, grâce à une grosse performance lors de la dernière finale, Victor Bachichet est sacré champion d’Europe IKA, devant l’Américain Cameron Maramenides (qui ne rentre pas dans le classement), le Slovène Toni Vodisek et les Français Anthony Picard et Benoît Gomez.

championnat d’europe tt U19 garçons

Dans la catégorie Open, 10 éliminations ont pu se disputer (deux discards) et nos Frenchies terminent au pied du podium. Le Croate Martin Dolenc se classe premier, devant Olly Bridge et Florian Gruber. Axel Mazella est quatrième, Théo de Ramecourt 5e.

championnat d’europe tt Open

.

Classement général U19 Femmes – Top 5 (après 5 éliminations)

1 Nina Font Castells (ESP) 10pts

2 Daniela Moroz (USA) 15pts

3 Alina Kornelli (GER) 15pts

4 Isotta di Domenico (ITA) 18pts

5 Jingle Chen (CHN) 25pts

.

Classement général U19 Hommes – Top 5 (après 5 éliminations)

1 Victor Bachichet (FRA) 13pts

2 Cameron Maramenides (USA) 15pts

3 Toni Vodisek (SLO) 16pts

4 Anthony Picard (FRA) 18pts

5 Benoit Gomez (FRA) 21pts

.

Classement général Open – Top 5 (après 10 éliminations)

1 Martin Dolenc (CRO) 13pts

2 Olly Bridge 19pts

3 Florian Gruber (GER) 27pts

4 Axel Mazella (FRA) 37pts

5 Theo de Ramecourt (FRA) 37pts

 

Carton rouge ! Si à kitenews nous nous réjouissons de voir des compétitions de TT, ce support qui représente 80% des achats de kitesurfers sur la planète, l’IKA a encore une fois brillé par son inorganisation. En effet, les organisateurs italiens de Gizzeria ne sont pas responsables des différents couacs qui ont émaillé cette compétition mais bien l’IKA ! Le choix du TT pour les JO jeunes 2018 a été décidé à la hâte tout comme ce championnat d’Europe et la centaine de minots venus en découdre dans le sud de l’Italie ne savaient pas que les règles de course n’avaient pas été travaillées en amont, idem pour la formation du jury et le choix du parcours. Résultat, une belle pagaille avec de nombreuses disqualifications de riders après leur manche sans que ni les jeunes, ni les entraîneurs ne sachent pourquoi ! Certains juges avouaient être totalement dépassés et reconnaissaient des erreurs de jugements… Devant une telle désorganisation et suite à de nombreuses injustices envers les minots, une pétition a même été lancée par les riders et les entraîneurs dès le second jour de compétition ! Un vrai gâchis quand on voit l’engouement pour cette série qui rassemble sur l’eau des freestylers et des foileurs. Cerise sur le gâteau lors de la cérémonie de cloture ou les jeunes se sont aperçus que les 16 riders adultes se sont partagés 10 000€ de prize money quand le vainqueur des moins de 18 ans a eu 0€ ! Une belle façon de récompenser la motivation et l’engagement de ces jeunes venus des 4 coins de l’Europe … Bref l’IKA restera l’IKA et il serait temps que World Sailing se penche sur ce problème de gestion du kite où l’appat du gain passe toujours avant l’intérêt du rider !

nicolas arquin

No Comments