September 22, 2017

Avec 2 titres et 6 podiums, nos jeunes français ont brillé à St Pierre la Mer !

Depuis le début de cette compétition la Tramontane n’a pas failli à sa réputation soufflant très fort et sans répit. Le sable vole, la mer prend des allures hostiles et de gros moutons blancs se forment au large. Le contraste entre le Canigou parsemé de neige et la Méditerranée qui s’étend à ses pieds est saisissant. C’est dans ce décor unique que se sont courues samedi les phases finales de toutes les catégories filles et garçons afin de décerner un titre de champion du monde junior au terme de ces 4 jours de course.

Chez les 16-19 ans, on attendait beaucoup des 1/4 de finale qui ont été très disputées notamment entre Julian Krikken et George Dufty d’un côté puis Arthur Guilllebert et Louka Pitot de l’autre. Julian se débarrasse de George mais Arthur a plus de mal face au Mauricien Louka qui fait un heat très technique et prend l’avantage. Lucas Vergez a fort à faire contre son pote Nicolas Delmas qui l’emporte. Lucas a montré de belles figures et a vraiment progressé par rapport à l’an passé. Simon Lamusse le deuxième Mauricien se défait de Lucas Ferreira qui ne démérite pas du tout mais les Mauriciens ont le vent en poupe ou ont su faire avec le vent et ont donc bien écouté les conseils du chef juge.

Pour les ½ finale, contre toute attente, c’est un scénario plutôt inédit qui se déroule sous nos yeux puisque Nico Delmas ne trouvera pas assez de régularité pour s’imposer face à Simon Lamusse et Julian Krikken s’incline devant Louka Pitot. Nico Delmas remporte sa petite finale et se place sur le podium. Dans la grande finale, les deux copains mauriciens s’affrontent et c’est Louka Pitot qui s’impose et qui devient champion du monde freestyle des 16.19 ans, Il me semble d’ailleurs qur c’est le 1er champion du monde kitesurf de l’île !!

ifko pod 1619

Podium 16.19 ans

Chez les 14-15 ans, on retrouve Nino Liboni habitué des podiums sur la coupe d’Europe junior. Javier Jimenez, l’espagnol est également un rider qui a énormément progressé cette année. Le Belge Lars De Groof complète le tableau mais c’est vers le Mexique qu’il faut se tourner pour trouver le favori de cette catégorie avec Anthar Racca. Ce dernier ne laisse aucune chance face à ses adversaires et se hisse en finale en montrant un répertoire de figures digne des meilleurs riders pros senior. Il sera opposé à Javier. Nino ne peut rien contre De Groof et termine à la 4ème place de ce podium. Le mexicain Anthar Racca ne tremble pas en finale et confirmant son statut de leader devient champion du monde freestyle 14.15 ans devant Javier Jimenez.

ifko pod 14152

Podium 14.15 ans

Les français dominent la catégorie des 9.13 ans avec 4 riders au 3 premières places ! Le calédonien Antoine Mermet est le premier finaliste en remportant son heat face à Théo Fermon. Arthur Lhez surprend tout le monde en étant le second finaliste en éliminant le tenant du titre Oscar Perrineau ! Le jeune hyérois confirme en finale face à Mermet et devient champion du monde freestyle 9.13 ans !

ifko pod 913

Podium 9.13 ans

C’est au tour des filles 16.19 ans de s’élancer sur le plan d’eau avec la finale chez les plus grandes qui oppose Lea Ademi, Pauline Valesa et Pippa Van Lersen ou la France contre la Hollande… Ou un remake de l’édition précédente qui opposait déjà les deux françaises Lea et Pauline. Tout droit débarquée de Nouméa, Pauline est certainement le meilleur espoir féminin en freestyle que l’on ait eu sur notre « territoire » et a fait forte impression lors de l’étape du tour du monde senior qui s’est déroulée en Egypte. Quant à Lea, elle progresse très fort et donne du fil à retordre à Pauline, sans oublier Pippa qui fait honneur à la Hollande en posant quelques figures très techniques. C’est la calédonienne qui l’emporte devant Léa et Pippa.

pod f 1619

Podium filles 16.19 ans

Nous terminerons ces finales avec les plus jeunes filles de cette compétition et tous les regards se tournent vers Mikaili Sol, la toute jeune brésilienne qui avait déjà impressionné tout le monde l’an passé. Elle n’a pas froid aux yeux, ni dans son corps emmitouflée dans sa combinaison intégrale car elle était impatiente de s’élancer pour disputer la finale qui l’opposait à Claudia Leon Martinez. La petite finale opposait Anais Desjardins à l’espagnole Nina Font elle aussi fidèle depuis des années à ce rendez-vous organisé pour les futurs talents de demain. Anaïs termine donc à la 4ème place en perdant sa petite finale. La brésilienne Sol devient championne du monde des 9.15 ans en remportant facilement sa finale.

ifko pod f 915

Podium fille 9.15 ans

Bravo à ces minots qui se sont battus comme des lions équipés de leur 6m² dans une tramontane violente et capricieuse ! Bravo également à Christophe Hamon et à son équipe qui comme chaque année ont fait du très bon boulot. Et enfin bravo à l’IFKO pour la validation de championnat du monde freestyle junior.

.

Retrouvez le classement complet du championnat du monde freestyle junior IFKO 2016

.

Jeff Valet

Jeff Valet

No Comments