December 13, 2018

Il aura frappé un grand coup lors de l’Opale Glisse Festival 2017. Champion de France et champion du monde de landkite race, la performance est magnifique pour Charles Brodel. L’occasion d’en apprendre un peu plus sur la nouvelle pépite française.

.

– Kitenews.fr : Salut Charles, peux-tu te présenter en quelques mots ?

J’ai 18 ans et je navigue actuellement sur le spot de Dunkerque.

.

– Kitenews.fr : Quand as-tu commencé le kitesurf et le landkite ?

J’ai commencé le kitesurf et le landkite il y a environ 4 ans, j’ai débuté en même temps les 2 disciplines.

.

.

– Kitenews.fr : Tu es récemment devenu champion de France et champion du monde de landkite race, j’imagine que c’est un bel accomplissement à tes yeux ?

Oui, cela fait plaisir de voir qu’après m’être entraîné dur, cela a fini par payer ! C’est encourageant pour la suite.

.

– Kitenews.fr : As-tu suivi une préparation particulière  ?

Non pas du tout, je m’entraîne déjà de cette manière. Avoir débuté le foil m’a peut-être aidé à réussir la race, cela m’a certainement donné un plus.

.

.

– Kitenews.fr : Quelles sont les spécificités du landkite race, pour ceux qui ne connaitraient pas cette discipline ?

Nous partons tous en même temps, c’est souvent du travers-travers avec deux bouées. On va chercher une bouée, puis l’autre le plus rapidement possible. C’est un grand 8 avec deux bouées, le plus rapide l’emporte.

.

– Kitenews.fr : Quelles images garderas-tu en mémoire de cet Opale Glisse Festival ?
La convivialité sur le spot, c’est ce qu’il y a de mieux, l’ambiance était super. On ne sent pas une concurrence entre les riders…

.

– Kitenews.fr : Tu as également participé début juin au Festikite, en foil. Tu as d’ailleurs terminé juste devant ta chérie, Anais Mai Desjardins ! Es-tu satisfait de ton Festikite ?

Oui, j’y ai participé pour découvrir et je n’ai donc pas voulu prendre de risques, histoire de ne pas me faire mal. J’ai hâte de participer à d’autres compétitions en foil ! Je suis en train de sélectionner les compétitions les plus intéressantes pour moi, mais je n’ai pas encore de calendrier précis.

.

.

– Kitenews.fr : Qu’est ce qui est le plus exigeant sur le Festikite ?

J’avais surtout peur des départs, et les premiers sont vraiment hyper rapides ! Pour une première j’étais derrière, mais je compte bien essayer de m’entraîner pour performer ! J’ai intégré la Section Sportive Scolaire Europekite et le Pôle Espoirs de Dunkerque, ce sont ces organismes qui vont me coacher et me dire quoi améliorer pour les compétitions.

.

– Kitenews.fr : Ton opinion sur Nico Parlier ? Il est impressionnant sur l’eau ?

C’est la première fois que je le voyais, c’est impressionnant de voir la vitesse à laquelle il va, la finesse de ses manœuvres… c’était un plaisir de le regarder naviguer !

.

.

– Kitenews.fr : Quels sont tes prochains objectifs ?

Continuer à réaliser des vidéos et des nouveaux tricks en landkite, ainsi que progresser en foil afin d’essayer de performer dans les prochaines compétitions et années à venir !

.

nicolas arquin

One Comment

  • Répondre
    Stephane
    26 juin 2017

    Bravo Charles ! Continue…