November 19, 2017

Fin des qualifications en fanfare dans une tramontane irrégulière mais forte pour  le français et montpelliérain  de 20 ans Nicolas Delmas sur le circuit mondial WKL. Qualifiés également par le néo-calédonien Arthur Guillebert et respectivement à la troisième  et quatrième place par le sud-africain Oswald Smith et le dominicain Adeuri Corniel.

 

Crédit photo 421Sport

 

Coté filles, les demi-finales femmes se sont déroulées un peu plus tôt dans la matinée dans les mêmes difficiles conditions avec la championne du monde Bruna Kajiya directement venue du Brésil qui fait péter un score de 27,43/40 loin devant la néerlandaise Annelous Lammerts et Maureen Castelle qui sort dans cette ultime accessit.

 

Crédit photo 421Sport

On retrouve donc pour le dimanche 16 sur cette finale WKL, la néerlandaise Annelous Lammerts, l’italienne Francesca Bagnoli, la vénézuélienne Annabel Van Westerop et la brésilienne Bruna Kajiya.

 

Crédit photo 421Sport

 

Mais le Mondial du Vent c’est aussi du gros spectacle pro-am (pro et amateur) hors compétition officielle avec le « Big Air » loin de toute technique académique du tour mondial freestyle WKL. Dans ce type de format on revient à l’ADN du kite qui est extrêmement simple (quoique …) :  sauter le plus haut et le plus longtemps possible, avec une figure en point d’orgue.

La notation est faite à 70% sur la hauteur, ce qui rend la discipline spectaculaire et soulève immanquablement des cris de stupeurs et d’ébahissement du public quant il voit passer au dessus de sa tête des riders à plus de 10-15 mètres de haut, le vent off-shore permettant une trajectoire parabolique au ras de la plage.

 

En résumé ce dimanche 16 avril :

  • WKL : finale femme,
  • WKL : demi et finale homme.
  • Big air : suite de tentative de satellisation pour aller faire une petit coucou à Thomas Pesquet

 

Christophe Salvaing

Christophe Salvaing

No Comments