December 16, 2017

Aujourd’hui débute la dernière journée des championnats du monde de Kitefoil de Série (Formula Kite) avec 5 français dans le top et plusieurs places sur le podium assurées.

6 nouvelles manches ont été validées hier avant que le vent ne tombe. En Gold, Nico Parlier continue à dominer avec 5 nouvelles victoires et une seconde place. Sauf catastrophe que l’on ne lui souhaite pas, le titre est dans la poche pour l’arcachonnais du team Ozone avec 13 points d’avance sur le second, le britannique Olly Bridge. Axel Mazella a toujours 4 petits points de retard et pointe à la 3ème place. La bagarre entre ces deux riders a été épique tout au long des manches et avec un flair play digne de gentlemen.

.

A voir : les résumé vidéo des premiers jours de compétition

.

Demain, les règles du jeu vont changer avec la medal race : les 10 meilleurs riders de la Gold se retrouvent avec les points accumulés depuis le début de la compétition pour 3 dernières manches ou il n’y aura pas la possibilité d’utiliser une discard. La tension va être intense puisque les riders ont tout à gagner ou à perdre et le niveau est incroyablement élevé.

Avec Nico Parlier et Axel Mazella, il y aura 5 français en Medal Race : Titouan Galea et Julien Kerneur sont 5ème ex-aequo et Théo De Ramecourt est 10ème. A noter l’excellente 7ème place du slovaque Toni Vodisek qui tient tête aux cadors de la discipline alors qu’il est encore chez les U18.

Suite à l’accident d’avant-hier, le monégasque Max Nocher est reconnu coupable par le jury et disqualifié pour la manche et il n’a pas de points de récupération pour les 4 autres manches qu’il n’a pas pu courir à cause de son foil cassé. Le double champion du monde en titre pointe à la 17ème place et sort par la petite porte de ce championnat du monde.

.

Axel Mazella

Axel Mazella

.

Pour les 5 manches d’avant-hier que Théo Lhostis et l’américain Riley Gibbs n’ont pas pu valider à cause de cet accident, le jury a décidé de leur attribuer la moyenne des places qu’ils ont réalisées hier. Ainsi, Gibbs a eu 4.4 points à chaque manche et remonte à la 4ème place du général. Par contre, pénalisé par sa blessure, Théo Lhostis n’a pas pu réaliser les scores qu’il souhaitait. Il remonte quand même à la 14ème place.

Les autres riders de la Gold mais aussi ceux de la Silver, Bronze ou chez les femmes, il y aura également 3 autres manches sans discard possible.

Chez les femmes, Daniela Moroz avec ses 24 points d’avance semble assurée du titre. Alexia Fancelli est toujours seconde mais elle n’a plus qu’un point d’avance sur la russe Elena Kalinina. Anaïs Mai Desjardins est 5ème derrière la britannique Steph Bridge.

.

Daniela Moroz

Daniela Moroz

.

En Silver, la bagarre fait rage à tous les étages : pour la place de leader du groupe, pour le titre en master ou pour la 3ème place du podium des U18. Dans tous les cas, aucun français n’est pour l’instant bien placé pour ces places mais la course n’est pas fini.

Hier, Mateo Vieujot claque une manche de 3 et se classe 7ème. Après un début de journée difficile suite à sa blessure de la veille, Kieran Le Borgne termine fort avec une manche de 2. Il est 9ème et le breton n’a pas dit son dernier mot. Arthur Lhez signe deux belles manches de 2 et 3 et remonte à la 11ème place. Il sera à surveiller aujourd’hui pour les 3 dernières manches. Thomas Lombardo est 12ème,  Alexis Mounard 15ème et Benjamin Petit 17ème.

Dans le groupe Bronze, Silvio Aubry est toujours leader mais n’a plus que 3 points d’avance sur le second. Malo Quernec est 4èmeMartin Pariente est 6ème et Benjamin Valli 11ème.

.

Classement général provisoire après 3 jours

.

Jeff Valet

Jeff Valet

No Comments