Les riders du WKL ont fait face à des conditions compliquées au Brésil

Pas de vent pour la dernière étape d’un championnat WKL 2017 qui a été placé sous le signe de la pétole à par Leucate ! Malchance ou mauvais choix des organisateurs ? La question mérite d’être posée, organiser un event début décembre au Brésil  n’étant pas la meilleure période pour avoir du vent à Cumbuco…

WKL 2017 Podium Hommes (photo Svetlana Romantsova)

Au ranking 2017, dominé par Carlos Mario chez les hommes devant Liam Whaley et Set Teixeira, Arthur Guillebert et Val Garat sont les mieux placés côtés Français : 8e. « L’étape brésilienne est spéciale pour moi car elle est à la maison et je voulais tout donner pour les fans de kite. Ce n’était pas possible parce que l’acteur principal, le vent, ne s’est pas montré ! Je sais combien il est difficile d’organiser un tel événement au Brésil et nous avons fait de notre mieux. Je remercie l’organisation du Brésil, la WKL, les coureurs, ma famille et tous les gens. Je dédie tout spécialement ce titre à mon mentor Maurício Abreu et à Slingshot Kite« , a confié Bebe.

Chez les filles, Bruna Kajiya termine championne du monde, devant Annabel van Westerop et Francesca Bagnoli. Maureen Castelle est 6e du classement général, Pauline Valesa 8e. « Je suis tellement heureuse de remporter mon troisième titre mondial. Ça a été incroyable, et je n’ai jamais rêvé que j’irais si loin. Je me sens tellement chanceuse de faire ce que j’aime, ce pour quoi j’ai tellement de passion, et de pouvoir le faire bien et partager cela avec d’autres personnes est incroyable« , a confié Bruna Kajiya.

WKL 2017 Podium Femmes (photo Svetlana Romantsova)

Pour l’année prochaine, le top 14 du WKL et les 9 premiers du WQL sont qualifiés pour le WKL 2018. Pour les Français : Arthur Guillebert (8e du WKL), Val Garat (8e du WKL) , Nico Delmas 1er du WQL, Maureen Castelle chez les filles. Comme Luis Alberto Cruz et Arthur Guillebert sont déjà qualifiés, cela décale dans le WQL et cela devrait passer pour Julian Krikken, idem pour Pauline Valesa.

Hélas pour eux, Serin, Fermon et Hadlow devront faire le WQL en 2018 !

.
A lire aussi – La finale du WKL au Brésil commence avec du vent faible

.

A lire aussi – Nico Delmas et Maureen Castelle remportent le WQL 2017

.

nicolas arquin

No Comments