Un catamaran, deux moteurs électriques, 30 mètres de long et une envie de voyage. L’Energy Observer, le premier bateau électrique à hydrogène, va sillonner à partir du printemps 2017 les océans du Globe pour une mission scientifique, uniquement propulsé par des énergies renouvelables et une aile de kite. Cet ancien bateau de course (il a remporté le trophée Jules Vernes en 1994 avec Sir James Blake à la barre) s’apprête ainsi à réaliser 101 escales dans 50 pays, durant les six ans que durera sa traversée. Première étape à Paris pour ce catamaran, recouvert quasi intégralement de panneaux photovoltaïques et doté de deux éoliennes à axe vertical à l’arrière. Pas de gréement, mais une voile de kite semblable à celle d’un kitesurf, pilotée par informatique ! Deux hydrogénérateurs seront également installés à l’intérieur de l’Energy Observer.

Energy Observer

Energy Observer

La grande originalité de l’Energy Observer est une unité d’hydrolyse de l’eau, qui produit de l’hydrogène, grâce à l’électricité venue des cellules solaires, des éoliennes ou des hydrogénérateurs. Cet hydrogène servira de stockage d’énergie à long terme, en complément des batteries lithium-ion. Il pourra générer de l’électricité grâce à une pile à combustible. Aux commandes de l’expédition, deux Malouins : Victorien Erussard et Jérôme Delafosse.

Un catamaran à la pointe de la technologie, et premier bateau autonome en énergie qui avancera sans émission de carbone, sans particules fines et sans polluants. Nous souhaitons un plein succès dans ce long périple programmé !

.

.

 

nicolas arquin

One Comment

  • Répondre
    29 mars 2017

    Bonjour,
    Magnifique bateau, dommage que le boudin situé au-dessus de la voile de KitSurf n’ait pas été gonflé avec l’hydrogène créée par la pile à combustible comme stipulé dans mon aménagement naval visible sur mon site : http://inventions.a.verna.free.fr/voile.htm

    Ce progrès concernant les voiles libres empêche la voile de tomber à l’eau en cas de manque de vent.
    Vous remarquerez au passage que la gestion de la voile par ordinateur fait partie de cette innovation….
    Cordialement,
    Christophe Verna

    , mon aménagement visible sur mon site : http://inventions.a.verna.free.fr/voile.htm eut été très complémentaire, ce progrès concernant les voiles libre empêche la voile de tomber à l’eau en cas de manque de vent.
    Vous remarquerez au passage que la gestion de la voile par ordinateur fait partie de cette innovation….
    Pourriez-vous faire un article montrant ce système ?
    Si vous désirez de plus amples informations ou documents, je reste à votre disposition.
    Cordialement,
    Christophe Verna